Recherche avancée

Madrid > Actualidades > Visite de travail du ministre des Affaires étrangères et... >

Visite de travail du ministre des Affaires étrangères et européennes, Jean Asselborn, à Madrid

Publicado el 21 marzo 2018

Sur invitation du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération de l‘Espagne, Alfonso Dastis, le ministre des Affaires étrangères et européennes du Luxembourg, Jean Asselborn, s’est rendu en visite de travail à Madrid le 21 mars 2018. 

La visite de travail du chef de la diplomatie luxembourgeoise a été l’occasion de faire le point sur les relations bilatérales entre le Luxembourg et le Royaume d’Espagne et d’avoir un échange de vues sur les grands dossiers de l’actualité politique européenne et internationale, notamment la préparation du Conseil européen du 22-23 mars, les perspectives financières, les questions institutionnelles et les défis globaux comme le changement climatique et la gestion des flux migratoires.

Les ministres ont fait le point sur l’état des relations bilatérales, y inclus dans le domaine économique. Le ministre Asselborn a salué plus particulièrement le développement des relations économiques bilatérales de ces dernières années. L’Espagne figure en effet parmi les dix plus importants marchés pour le Luxembourg pour les exportations de biens et constitue une importante destination touristique. Le Luxembourg compte également plus de 6500 ressortissants espagnols, notamment des jeunes Espagnols actifs dans les institutions européennes et le secteur financier luxembourgeois.   

Concernant l’actualité européenne, les deux ministres sont convaincus que si l’UE prétend rester à la hauteur de ses ambitions, il est nécessaire de fixer d’abord des objectifs concrets et de trouver ensuite les moyens budgétaires adéquats.

S’agissant du retrait britannique de l’UE, les deux ministres ont fait le point sur les négociations en cours et le cadre de la future relation entre l’UE et le Royaume-Uni. Le ministre Asselborn a précisé qu’il est important de garantir la proportionnalité dégressive tout en garantissant l’équilibre interinstitutionnel.

Les deux ministres ont également abordé l’organisation des consultations citoyennes et ont convenu de renforcer les concertations bilatérales en matière européenne.

Les discussions ont enfin permis d’avoir un échange de vues sur les opportunités de coopération des deux pays en Amérique latine. 

Communiqué par le ministère des Affaires étrangères et européennes 

Retour