Recherche avancée

Madrid > Actualidades > Covid-19 - L'Espagne exige aux voyageurs internationaux e... >

Covid-19 - L'Espagne exige aux voyageurs internationaux en provenance de pays à risque un test PCR négatif dans les 72 dernières heures

Publicado el 12 noviembre 2020

L'Espagne exige aux voyageurs internationaux en provenance de pays à risque un test PCR négatif dans les 72 dernières heures

  • Cette mesure sera intégrée dans le Formulaire de Contrôle Sanitaire et vient s'ajouter aux contrôles déjà effectués, tels que les contrôles visuels et de température.
  • Lorsque le Formulaire n’a pas pu être rempli par voie télématique, au moyen du code QR généré par le site web www.spth.gob.es ou de l'application Spain Travel Health-SpTH, il pourra être présenté sur papier avant l'embarquement.
  • Cette nouvelle mesure est conforme à la Recommandation de l'UE 2020/1475, qui vise à mettre fin à la disparité des modèles de contrôle sanitaire mis en œuvre par les pays de l'Union européenne.

11 novembre 2020.- L'Espagne exige que les voyageurs internationaux en provenance de pays à risque aient un test PCR négatif dans les 72 heures précédant leur arrivée en Espagne afin d'entrer dans le pays.

Cette mesure vient s'ajouter aux contrôles sanitaires déjà effectués sur tous les passagers internationaux aux points d'entrée. Ainsi, les contrôles de température et visuels sont maintenus.

Le Formulaire de Contrôle Sanitaire que chaque passager doit remplir avant d'entrer dans le pays, recueillera désormais une question sur s'il a subi un test PCR négatif réalisé dans les 72 heures  avant son arrivée en Espagne. À tout moment, le passager peut être invité à prouver le résultat du test. Le document doit être l’original, rédigé en espagnol ou en anglais et peut être soumis en format papier ou électronique.

Lorsque le Formulaire n’a pas pu être rempli par voie télématique, au moyen du code QR généré par le site web www.spth.gob.es ou de l'application Spain Travel Health-SpTH, il peut être présenté sur papier avant l'embarquement. Dans ce cas, le formulaire doit être accompagné du document original prouvant que le test diagnostic a été effectué.

Les passagers qui, qui après les contrôles de température, visuel ou  documentaire, sont soupçonnés de souffrir de Covid-19 devront réaliser un test diagnostic à l'aéroport, à leur arrivée en Espagne. 

Pays à risque 

Les critères énoncés dans la  Recommandation 2020/1475 de l'UE du 13 octobre relative à une approche coordonnée de la restriction de la libre circulation en réaction à la pandémie de COVID-19  seront pris comme référence pour la désignation des zones ou des pays à risque devant faire l'objet d'un test PCR dans le cadre des pays de l'Union européenne et des pays associés à l’espace Schengen. 

Pour les pays tiers, la référence sera l'incidence de base cumulée pour 100.000 habitants en 14 jours, complétée par les capacités mises en œuvre comme prévu dans la réglementation sanitaire internationale, sur la base des informations fournies par le Centre européen de contrôle des maladies (ECDC).

Les agences de voyages, les voyagistes, les compagnies de transport aérien ou maritime et tout autre agent qui vend des billets doivent désormais informer les passagers de l’obligation d’avoir un test PCR négatif pour pouvoir voyager en Espagne.

Cette nouvelle mesure est conforme à la Recommandation de l'UE 2020/1475, qui vise à mettre fin à la disparité des modèles de contrôle sanitaire mis en œuvre par les pays de l'Union européenne

La résolution qui établit ces nouveaux contrôles est publiée le 12 novembre 2020 dans le Bulletin officiel de l'État et entrera en vigueur le 23 novembre.

 

Traduction non officielle de la Note de presse du 11 novembre 2020 du Ministère de la Santé espagnol  

Retour